Archives de Catégorie: Cahier de cinéma

Snowden, Prism, Verax : un scénario hollywoodien

bourne 2

De l’interview accordée à Glenn Greenwald dans une chambre d’hôtel à Hong-Kong à l’épisode de l’interdiction de survol en Europe de l’avion du président bolivien Morales, en passant par l’épisode du faux départ à bord d’un avion de la compagnie russe Aeroflot, l’affaire Snowden, pour dramatique qu’elle soit, commence à prendre la tournure d’une fiction hollywoodienne. Avec des rebondissements désormais quotidiens.

Des vidéastes chinois ont entrepris de reconstituer le premier épisode de cette série. Cette vidéo retrace l’arrivée du consultant de la NSA à Hong-Kong, le 20 mai dernier, la surprise des services secrets américains quand ils apprennent sa présence, les réactions de la police hongkongaise, les hésitations d’un grand quotidien local sur le traitement qu’il convient de réserver a cette affaire.

Lire la suite

Edward Snowden, Aaron Sorkin et Steve Wozniak …

Steve Wozniak vient de prendre résolument la défense d’Edward  Snowden.

« Quand j’étais petit, on nous disait  que la Russie communiste était mauvaise mauvais parce les gens y étaient suivis, surveillés, arrêtes, incarcérés dans des prisons secrètes, parce que les gens y disparaissaient. La Russie était comme çà. Eh bien, nous  nous en rapprochons de plus en plus ».

Ces propos résonnent étrangement avec  ceux de  Solomon Hancock, ce magnifique personnage de la série NewsRoom, directeur adjoint des technologies et systèmes (cryptographie et mathématiques) de la NSA, qui souhaite révéler à la presse l’existence de Global Clarity, un programme secret de surveillance des communications aux Etats-Unis, après avoir alerté, sans succés, des parlementaires.

I fought the Soviets. The way their government made their people live their lives was a very good reason to fight them.  After 9/11,  we started doing the exact same thing.  I didn’t spend my life fighting Communists  to have it come to this.

La série Newsroom a été écrite et produite par Aaron Sorkin.

L’épisode 8 (The Blackout part 1: Tragedy Porn) a été diffusé aux EtatsUnis les 12 août 2012 . L’  action est censée se situer  entre le 27 mai et le 1er juin 2011.

Voir aussi: 

De Global Clarity à Prism : quand Sorkin et Newsroom anticipaient les révélations d’Edward Snowden

Hollywood, les whistleblowers et le soldat Manning

On ne nait pas whistleblower. On le devient

D’Ellsberg au soldat Manning : du whistleblowing analogique au whistleblowing numérique

De Global Clarity à Prism : quand Sorkin et Newsroom anticipaient les révélations d’Edward Snowden

Quand j’ai vu l’interview d’Edward Snowden, j’ai immédiatement pensé à Solomon Hancock, ce magnifique personnage de la série NewsRoom, directeur adjoint des technologies et systèmes (cryptographie et mathématiques) de la NSA, qui souhaite révéler à la presse l’existence de Global Clarity, un programme secret de surveillance des communications aux Etats-Unis, après avoir alerté, sans succés, des parlementaires.

La série Newsroom a été écrite et produite par Aaron Sorkin.

Solomon Hancock (incarné par Stephen Henderson) n’apparait que dans les épisodes  8 (The Blackout part 1: Tragedy Porn) et 10 (The Greater Fool).

Ces épisodes ont  été diffusés aux EtatsUnis les 12 et 26 août 2012 . Leur  action est censée se situer  entre le 27 mai et le 1er juin 2011 pour l’épisode 8,  entre le 1 et 8 août 2011 pour l’épisode 10.

Dans l’épisode 8, Solomon Hancock  donne rendez vous a Charlie Skinner (Sam Waterston)  le directeur de l’information de la chaine Atlantic Cable News (ACN) . Cette rencontre se tient dans une bibliothèque publique.

Lire la suite

Quand le Président Bartlet faisait plier les Républicains sur la question budgétaire

Pour trouver une issue au bras de fer autour du relèvement du plafond de la dette, le Président Obama et les républicains du Congrès en appellent, chacun de leur côté, à l’opinion.

Barack Obama a lancé un appel lundi dernier aux Américains:  « Appelez vos représentants, dites-leur que vous voulez un compromis sur la dette ».  A peine son discours était-il terminé que plusieurs sites Web de certains membres du Congrès étaient en surcharge. Dès le lendemain matin, le centre téléphonique du Capitole a fait savoir qu’il était arrivé à la limite de ses capacités, avec plus de 40.000 appels entrants par heure, soit le double du trafic habituel. Lire la suite

DSK : de « The West Wing » à « Special Victims Unit »

Ce dimanche matin, je suis passé  par tous les sentiments : stupeur, incrédulité,  compassion, incompréhension.

En voyant les premières images, comme tout le monde,  j’ai pensé irrésistiblement à une fiction  hollywoodienne. Le scénario de la chute (le  héros échoue alors qu’il est en  passe d’atteindre le sommet). Celui de de la manipulation. Celui de la machine judiciaire aveugle. Lire la suite

L’acte de candidature de DSK serait-il passé inaperçu ?

Depuis que Dominique Strauss-Kahn a été nommé à la tête du FMI, ses partisans attendent avec impatience qu’il annonce sa candidature ou, à défaut,  qu’il émette un « signal ». Sa position de directeur général du FMI lui interdit de s’exprimer.  Le calendrier des primaires socialistes lui impose de sortir du silence.  Il est devenu, selon la formule du député socialiste Jean-Jacques Urvoas,  « l’Imam caché » : ses partisans  scrutent  les signes de ses intentions et de son retour. Lire la suite

West Wing Saison 8 : Une semaine comme les autres à la Maison Blanche…

Les journées de Barack Obama font irréstiblement penser à un épisode de West Wing.
Ainsi, cette semaine, du 25 au 31 mai, Obama aura dû faire face et gérer presque simulanément,  les tirs de missiles et les menaces nord-coréennes,  le dépôt de bilan de General Motors, la reprise du dialogue avec Cuba (qui accepte de rouvrir les négociations sur l’immigration cubaine), un attentat au Pakistan  (30 morts   250 autres blessés), une partie de bras de fer avec Benyamin Nétanyahou sur  l’extension des colonies en Cisjordanie, des fuites dans la presse de photos prises dans la prison irakienne d’Abou Ghraib. Lire la suite