Ouvrir le chantier de l’identité à l’heure du numérique

Cette note (initialement destinée à un candidat  à la Présidence de la République)  rapproche deux événements :

  • le constat, à quelques mois, des élections présidentielles, d’un incroyable Bug démocratique : 10 à 13 millions de Français non ou mal inscrits sur les listes électorales
  • la controverse de novembre dernier autour du projet de numérisation de la chaîne de traitement des cartes d’identité (le fichier TES).

Quel que soit le point de vue porté sur le projet de fichier TES, il est permis de s’interroger sur les priorités du Ministère de l’Intérieur.

A l’opposé de l’approche segmentée qui prédomine, une approche globale de l’identité à l’heure du numérique s’impose désormais.

Elle devrait donner lieu à l’ouverture d’un débat public. Lire la suite

Publicités