Une feuille de route technologique pour l’État (suite)

L’idée selon laquelle l’Etat peut et doit se doter d’une feuille de route technologique fait son chemin.

J’en traçais ici la perspective en septembre 2012 .

On la retrouve dans le rapport  que Tariq Krim avait préparé à la demande de Fleur Pellerin (alors ministre déléguée chargée du Numérique). 

« Alors que la politique industrielle, au travers des plans industriels, promeut les technologies mobiles et les objets connectés, alors que les usages mobiles se généralisent, tandis que les usages du web sur ordinateur, commencent à régresser, les grandes politiques publiques (santé, éducation, énergie) tardent à prendre la pleine mesure de l’Internet mobile. (…)  il s’agit de synchroniser les choix technologiques qui sous-tendent la politique industrielle (mobile, objets connectés, cloud), la modernisation de l’action publique (MAP) et les stratégies numériques sectorielles (éducation, santé, énergie).

La feuille de route numérique du gouvernement gagnerait à être complétée par une feuille de route technologique. A l’intention des directions responsables des systèmes d’information de l’État et des opérateurs publics (c’est en cours) mais aussi et à l’intention des ministères en charge des politiques numériques sectorielles (santé, éducation, énergie, notamment). De nature prescriptive, cette feuille de route définirait quelques axes technologiques : prise en compte des terminaux mobiles(mobile first), web adaptatif (Responsive Design) pour le web public, recours aux standards ouverts du Web (HTML5, en premier lieu), logiciel hébergés dans des architectures de type cloud, utilisation et ouverture d’accès aux données grace à des interfaces de programmation (API) qui permettent notamment d’ouvrir facilement l’accès à des applications mobiles,primauté à l’usage de briques logicielles réutilisables et standardisées  (librairies, code implémenté) qui seraient mises sur des forges logicielles ouvertes de type Github ».

Cette idée de « feuille de route » figure dans le rapport que  les députées Corinne Erhel et Laure de la Raudière viennent consacrer  au développement de l’économie numérique.

 « La conversion numérique de l’administration nécessite en préalable une prise de conscience, alors que la Cour des comptes pointe régulièrement les faiblesses de l’informatique publique, celle-ci étant « perçue comme un simple moyen technique devant respecter un environnement réglementaire défini et des délais spécifiques alors qu’il s’agit d’une véritable ré-ingénierie des ressources ». Pour ce faire, la puissance publique doit se doter, à côté d’une feuille de route numérique, d’une feuille de route technologique ».

Dans le chapitre qu’elles consacrent à la conversion numérique de l’État et des collectivités territoriales (« Mettre l’action publique à l’heure du 2.0), les deux parlementaires soulignent que

« le développement des usages mobiles et la banalisation du recours aux smartphones imposent de concevoir des services accessibles sur mobile, ce qui oblige à la simplicité et modifie l’approche jusqu’à présent suivie par l’administration dans la fourniture d’informations. (Le développement de ces applications pose d’ailleurs un enjeu en termes d’indépendance comme de politique industrielle : ainsi, plutôt que développer des applications sur des systèmes fermés comme iOS ou Android, le SGMAP devrait s’orienter vers un développement en langage Html 5, c’est-à-dire ouvert »

Voir aussi:

 

 

 

Publicités

Une réponse à “Une feuille de route technologique pour l’État (suite)

  1. Bonjour,

    N’y a-t-il pas confusion entre direction/objectif et Roadmap?

    Sinon, je suis plutôt d’accord avec les objectifs: soa/cloud/mobile/ux/gamification, voir waze pour le dernier concept, l’état de l’art en la matière. L’idée est de positionner l’utilisateur au centre et de prendre soin de lui et de ses activités.

    Cette direction technico-fonctionnelle est nécessaire à une approche globale de l’architecture des organisations.

    Cela paraît simple dit comme ça:D

    Merci pour votre blog!

    Bonne journée,
    OCDS

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s