Green Button : une initiative américaine pour maîtriser la consommation électrique depuis les mobiles

Le projet Green Button, initié par la Maison-Blanche,  vise à permettre aux abonnés des compagnies d’électricité d’accéder à leurs données de consommation électrique.

dowloadLes concepteurs du projet ont souhaité que le concept soit  immédiatement compréhensible, d’ou l’idée d’un « bouton vert » sur le site des compagnies d’électricité : en cliquant sur ce « bouton », l’abonné télécharge (Dowload my data) un fichier qui contient les données de consommation.

Une fois ces données disponibles (et ce, dans un format normalisé et sécurisé), les consommateurs peuvent analyser ces données et adapter leurs pratiques en conséquence.

Les données téléchargeables peuvent porter sur la consommation horaire sur une période de facturation, la consommation  horaire pour la période de facturation écoulée ainsi que la période actuelle à ce jour, le profil de consommation par tranche de 15 minutes sur les 15 derniers jours, la consommation quotidienne depuis un mois ou une année, la consommation mensuelle, voire même les profils d’utilisation de gaz et d’eau.

connect
Les consommateurs peuvent aussi transférer ces données (Connect my data) à des tiers (ONG, fondations, éditeurs de logiciels) qui vont convertir ces données en tableaux, graphiques, conseils, voire même en jeux.

Le projet Green Button ouvre ainsi un espace pour le développement d’applications  (des logiciels) qui vont tirer parti de ces données pour aider les consommateurs à maitriser leur consommation d’énergie :  visualisation des données (représentations graphiques, dynamiques), analyse des données et formulation de  recommandations.

Ces données et ces applications permettent aux consommateurs d’

  • Optimiser leur consommation
  • Opter pour des tarifs différenciés selon l’heure d’utilisation.
  • Mesurer l’efficacité des investissements éco-énergétiques
  • Evaluer l’intérêt d’une rénovation thermique
  • Mesurer après cout l’efficacité d’une rénovation thermique.
  • Optimiser la taille et le coût-efficacité des panneaux solaires sur le toit.

Elles permettent également aux operateurs immobiliers d’évaluer le profil énergétique d’un appartement ou d’une maison en vue d’une location ou d’en vente.

Elles ouvrent la voie à des concours, au sein d’une communauté, en vue de stimuler la recherche de l’efficacité énergétique.

Partenariat public-privé

Le projet Green Button a été initié en 2010 par Aneesh Chopra, Directeur de l’innovation (Chief Technology Officer), un haut fonctionnaire rattaché à la Maison-Blanche.

Il a élaboré, avec deux compagnies d’électricité californiennes, la procédure technique (une norme), le format des données (XML) ainsi qu’une série d’outils logiciels.

Une réelle attention semble avoir été portée aux exigences de protection de la vie privée.

Apres la phase pilote, conduite avec ces deux compagnies californiennes, Aneesh Chopra a entrepris de convaincre les autres compagnies d’électricité de se rallier à cette norme.

En septembre 2011, cette initiative donnait lieu à un appel sur le site de la Maison-Blanche.

A ce jour, sept compagnies[2] ont installé le “bouton vert” sur leur site (12 millions d’abonnés) et 27 autres se sont engagées à le faire[3] (27 millions d’abonnés).

Concours d’applications

Pour accompagner le projet le Département de l’energie a lancé en mars 2012 un concours doté de de 100 000 dollars. Le concours Apps for Energy avait pour objectif de susciter la conception d’applications innovantes utilisant les données Green Button. Sept applications  sur les 56 applications candidates  ont été retenues.

Les applications lauréates permettent aux utilisateurs de surveiller la la surconsommation ou de mieux choisir leurs forfaits électricité : contrôle des thermostat en fonction du temps (WattCafe, Energy Forecaster), évaluation de l’utilité d’usage des véhicules électriques et panneaux solaires en fonction des modes de vie des usagers, simulation d’une facture électrique (VELObill), traque des appareils surconsommateurs (Watt@home).

Green Button et « ouverture intelligente des données »

Le concept de Green Button s’inspire explicitement de Blue Button, une initiative qui permet aux anciens combattants américains d’accéder a leur dossier médical sur le portail du service de santé du département des anciens combattants (Department of Veterans Affairs) Les services et les applications médicales destinées aux anciens combattants affichent un bouton bleu pour signaler qu’ils utilisent cette fonctionnalité. Le projet BlueButton a été étendu depuis à l’ensemble des services de santé.

Pour la Maison Blanche, Green Button et Blue Button procèdent d’une démarche «d’ouverture intelligente » des données (Smart Disclosure) qui correspond à «la mise à disposition de données complexes dans des formats lisibles par des machines et qui permet aux consommateurs de prendre des décisions informées».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s