Solferino’s playlist

noel-de-choix2L’Hebdo des socialistes a demandé à la nouvelle direction du Parti socialiste de suggérer quelques idées de cadeaux pour la fin d’année.  38 secrétaires nationaux se sont prêtés à l’exercice. (Manquent malheureusement à l’appel Martine Aubry, Arnaud Montebourg, François Lamy, Harlem Désir, Marylise Lebranchu  et Alain Bergounioux).

Parmi les 40 idées de cadeaux culturels, 26 livres, 9 CD musicaux, 4 films (dont 3 DVD), une BD et une expo.

Les 9 CD musicaux témoignent, dans leur ensemble, d’un grand classicisme. Quelques valeurs sûres de la chanson française (Vincent Delerm, Souchon) et un  zeste d’internationalisme (avec les Berceuses du monde entier).

La politique n’est pas absente de cette playlist.

  • Gilles Pargneaux recommande Lorenzo Jovanotti et son «  regard sans concession sur le monde qui l’entoure avec des paroles qui sont autant de messages politiques lancés et notamment contre le libéralisme à tout crin ».
  • Michel Sapin recommande  subtilement aux socialistes et à leurs amis  Il trionfo del Tempo e del Disinganno de Haendel :   « Lascia la spina, cogli la Rosa », « Laisse les épines et cueille la Rose ».
  • Razzy Hammadi met carrément  les pieds dans le plat en recommandant Jean- Louis Aubert dont les positions   « concernant le téléchargement sur Internet sont aux antipodes de celles que l’on a l’habitude d’entendre de la part d’artistes répondant aux exigences de positionnement de leurs maisons de disque (qui grâce à Internet n’ont jamais gagné autant d’argent). « On vous télécharge,on vous spolie !» entendrait-on. Pas si évident, répond Jean- Louis Aubert qui démontre qu’une alternative est possible, une sorte de licence globale pour particulier ».

Ni jazz, ni hip hop, ni heavy metal  dans la Solferino’s playlist  mais une pincée de rock (avec La Phaze) et de rap avec Abd Al Malik (un rap très sage puisque Gérard Jouannest, le pianiste de Jacques Brel, a composé la moitié des titres,  orchestrés et dirigés par Alain Goraguer).

La play list

  • Benoit Hamon recommande The Pirate’s Gospel, d’Alela Diane, « premier CD d’une jeune Américaine qui mélange blues, gospel et ballades sudistes avec une instrumentation minimale et une voix de femme que je trouve magnifique.  Adela Diane, The Pirate’s gospel, label Fargo Ecoute sur le site de la FNAC
  • Gilles Pargneaux, conseiller auprès de la Première secrétaire, recommande « le dernier opus de Lorenzo Jovanotti, Safari, sorti cette année et qui complète une discographie déjà fort riche pour cet artiste qui remplit les stades de la péninsule italienne. Mariant avec le même bonheur des rythmes et des sons du monde, Jovanotti que certains comparent à Manu Chao, jette un regard sans concession sur le monde qui l’entoure avec des paroles qui sont autant de messages politiques lancés et notamment contre le libéralisme à tout crin.De passage à Paris pour un unique concert le 15 décembre en espérant que cemagnifique artiste de la scène italienne perce chez nous. Lorenzo Jovanotti,Safari, Universal.
  • Brigitte Bourguignon, secrétaire nationale au Sport,  recommande le dernier CD du groupe La Phaze, « groupe de rock français, militant et engagé, pour son titre « Peine de vie ». La Phaze, Miracle, label Because. Ecoute sur le site de la FNAC
  • Pour Michel Sapin, secrétaire national à l’Économie,  « Haendel  est certainement un des auteurs les plus prolixes dans le domaine des oratorios, forme musicale qui préparait l’opéra classique. Je recommande, pour ces fêtes de fin d’année, ce splendide oratorio Il trionfo del Tempo e delDisinganno. Et ce pour deux raisons. C’est d’abord une des oeuvres les plus colorées, pleine de nuances et de puissance, qui voit dialoguer, le Temps, la Beauté, le Plaisir et la Désillusion, et nous entraîne dans les tourments et les vanités des désirs et du temps qui passent. Et je recommande tout particulièrement aux socialistes et à leurs amis, cet air, dit l’air du Plaisir, l’un des plus connus certes,mais aussi des plus beaux de la période. Soyez surtout attentifs aux premiers mots : « Lascia la spina, cogli la Rosa », « Laisse les épines et cueille la Rose ». En ces temps qui suivent un congrès difficile, il y a là quelque enseignement à tirer.
    Il trionfo del tempo e del disingano, Georg Friedrich Haendel, interprété par Nathalie Dessay, Emmanuelle Haïm, et Ann Hallenberg, Virgin Classics, 2 volumes, 9 euros.
    Ecoute sur le site de la FNAC
  • Mireille Le Corre, secrétaire nationale à la Santé et à la sécurité sociale, a pensé aux  » militants qui sont par ailleurs de jeunes parents : Berceuses dumonde entier. Ce très joli CD fait le bonheur des bébés, mais aussi des parents, avec des berceuses françaises, yiddish, russes, celtes, africaines et créoles. Avec en prime une version du « p’tit quinquin » ! Un peu de douceur garantie, et bienvenue dans la période … et une belle ouverture au monde dès le plus jeune âge ! Berceuses du monde entier (CD + livret de 47 pages), Gallimard » Ecoute sur le site de la FNAC
  • Razzy Hammadi, secrétaire national aux services publics admet n’être « pas un grand fan de Jean- Louis Aubert. Alors pourquoi conseiller Un tour sur moi-même, le coffret regroupant plus de 80 titres acoustiques réunis sur 3 CDinédits,2DVDet un livre écrit par l’artiste et un accès Opendisc à 100 concerts à écouter et à voir sur Internet ? Tout simplement parce que l’objet en lui-même, pour moins de 40 euros, est d’une densité et d’une qualité raresmais aussi et surtout parce qu’il est un véritable objet « militant ». Les positions de Jean- Louis Aubert concernant le téléchargement sur Internet sont aux antipodes de celles que l’on a l’habitude d’entendre de la part d’artistes répondant aux exigences de positionnement de leurs maisons de disque (qui grâce à Internet n’ont jamais gagné autant d’argent). « On vous télécharge,on vous spolie !» entendrait-on. Pas si évident, répond Jean- Louis Aubert qui démontre qu’une alternative est possible, une sorte de licence globale pour particulier. »Ecoute sur le site de la FNAC
  • Sandrine Mazetier, secrétaire nationale à l’Immigration offrirait « sans hésitation le dernier album d’Abd AlMalik, Dante. Pas seulement pour sa chanson C’est du lourd, qui est une pure merveille, et qui vaut à elle seule le cadeau.Tout l’album est magnifique,de la première chanson en duo avec Juliette Gréco, à la dernière : les textes,la musique, l’orchestration, les samples sont tout simplement parfaits. Une poésie sans complaisance. Un album hommage au meilleur de la chanson française (Reggiani, Nougaro) qui parle au présent et nous invite à réinventer l’avenir. Irrésistible. Abd Al Malik, Dante, Polydor, 15,99 euros »
    Ecoute sur le site de la FNAC
  • Guillaume Bachelay, secrétaire national en charge de l’Industrie et des NTIC, recommande Alain Souchon.  « Sous ses airs entretenus d’artiste dégagé,   entre deux mélancolies, il chante des ritournelles concernées. Il cible l’époque comme un laser. Il y a quinze ans, il résumait, d’une colère de vers, la société, ses manques, ses manquements : « On nous prend, faut pas déconner/ Dès qu’on est nés / Pour des cons alors qu’on est / Une foule sentimentale. »En 2008, il évoque le cynisme friqué du patron voyou (Parachute doré),la vie en cage de celle qui a suivi son homme dans le bang bang bang (8 m2), l’immigrée réchappée de Gibraltar découvrant son paradis-misère (Elle danse),le spleen lucide de la génération « d’avant maintenant que La vie vaut moins cher qu’un iPod » (Rêveur), la figure fissurée du Che (Popopopo, sur une musique de Laurent Voulzy).« Est-ce que c’est long ou court / La vie / Con ou lourd »,se demande-t-il (Ecoutez d’oùma peine vient).Pour supporter le ciel de plomb et son air suffocant, il reste Françoise Sagan, ses bolides extravagants et ses romans (Bonjour tristesse). Du bon, du vrai Souchon. À écouter toute l’année, comme un Noël recommencé, ce jour où l’on rêve d’une vie plus douce. Alain Souchon, Ecoutez d’où ma peine vient, Virgin  »
    Ecoute sur le site de la FNAC
  • Patrick Bloche, secrétaire national a pas mal hésité. « Dois-je privilégier les textes? Dois-je choisir des mélodies entraînantes, jazzy, des ballades? La tâche m’est apparue impossible. Et puis j’ai trouvé. Toutes mes attentes étaient comblées par Quinze chansons. Quinze chansons seulement ? Oui, mais tout y est. Une sélection idéale faite à ma place par Vincent Delerm. Des chansons qui, comme à son habitude, font appel à notre mémoire, à notre quotidien ponctué de moments de mélancolie, d’humour, d’amour. Moments croqués dans des textes avec la finesse qu’on lui connaît. Musique aboutie, histoires, écriture d’une telle précision qu’elle se rapproche de l’image, de la photographie, du décor… tout est réuni dans son dernier album. »Ecoute sur le site de la FNAC
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s