En attendant le 20 janvier…

En fin de campagne, John McCain ironisait sur la victoire annoncée d’Obama : ses conseillers préparent déjà son discours d’inauguration.
«Quand j’aurai triomphé, j’aurai une faveur à demander à mon adversaire. Je veux qu’il sauvegarde le manuscrit de son discours d’inauguration et le lègue au Smithsonian afin qu’ils puissent le mettre à côté du journal de Chicago qui annonça la victoire de Dewey contre Truman.»

En attendant 20 janvier 2009, voici le discours d’inauguration de Matt Santos.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s