Oliver Stone fasciné par la figure de George W. Bush

Le très attendu W. l’improbable président est sorti aux États-Unis.

Oliver Stone y retrace l’improbable transformation d’un jeune alcoolique, débauché et fêtard, en président de la premiére puissance mondiale.

L’accueil de la presse américaine est plutôt réservé et même perplexe. Si Oliver Stone décrit sans complaisance le chemin qui conduisit George W. Bush de la prison à la Maison-Blanche, le portrait qui s’en dégage au final est assez sympathique.

La presse américaine salue la performance de Josh Brolin qui campe un George W. Bush plus vrai que nature.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s