"Recount" sur HBO ravive les inquiétudes sur un systéme électoral "dysfonctionnel"

« Chaque voix compte ! » C’est le cri de rage, désespéré et furieux, de Ron Klain, le responsable de la campagne d’Al Gore qui ne veut pas accepter la réalité de la défaite de son candidat dans la présidentielle 2000, après que la Cour suprême a interdit le recompte des bulletins en Floride.

Le 25 mai au soir, un million d’Américains ont suivi avec fascination, sur la chaîne câblée HBO, Recount , un docudrama reconstituant de manière poignante la bataille de Floride qui a permis à George W. Bush de voler l’élection de 2000. Al Gore avait recueilli 500.000 voix de plus dans le vote populaire. Il aurait très probablement remporté la Floride si la Cour suprême n’avait pas interrompu le recompte des voix. Servi par une pléiade d’acteurs tels que Kevin Spacey, John Hurt et Denis Leary, lefilm made in HBO va mélanger des images d’archives et des dialogues réels avec de la fiction, et examinera le déroulement de l’élection jusqu’à la décision de la Cour Suprême, dans la bataille entre George W. Bush et Al Gore à la présidence des Etats-Unis.
Hollywood aura attendu huit ans pour revenir sur cet épisode sombre de l’Histoire américaine : une succession de « dysfonctionnements » convergents qui s’apparentent à un « coup d’état légal ».
Harvey Wasserman suggère à HBO, dans le Huffington Post, de s’attaquer à l’épisode 2 : l’élection de 2004, marquée elle aussi par une accumulation d’irrégularités manifestes, notamment dans plusieurs des états les plus disputés. L’élection controversée de 2004 a fait l’objet d’un excellent documentaire de David Earnhardt: Uncounted: The New Math of American Elections.

Harvey Wasserman espére qu’il ne sera pas nécessaire de produire un épisode 3, si de telles irrégularités devaient se reproduire en 2008.
La perspective d’une fraude électorale en 2008 (comme celle de l’assassinat d’Obama) est présente dans les esprits.Au coeur des inquiétudes, les procédures d’inscription sur les listes électorales, mais aussi les machines à voter. L’utilisation de ces dernières lors des primaires danhttp://www.blogger.com/img/gl.link.gifs le New Hampshire,en janvier 2008, avait suscité une controverse.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s