Un audit du PS ?

Le Monde rapportait ce cri du cœur d’un militant lancé au micro lors d’un atelier de l’université d’été du PS 2007 à La Rochelle : « Nous sommes un parti, pas une association. Il faut du professionnalisme politique ! »

Il est désormais assez largement admis que le PS ne doit pas seulement rénover son logiciel politique/idéologique ( ?) et son programme, mais aussi son mode de fonctionnement et ses procédures.

Les responsables socialistes rivalisent, d’ailleurs, de férocité pour dénoncer la sclérose, l’immobilisme, l’anémie, l’archaïsme de leur parti.

« Il faut sortir des carcans des courants et des écuries présidentielles qui ont ankylosé le PS. » explique Manuel Valls

« L’organisation du PS n’est pas conçue pour produire des idées, mais pour soutenir des stratégies personnelles présidentielles. (Les éléphants) sont protégés par un scrutin proportionnel qui garantit à chaque chef de courant ou de clan une présence politique indépendamment de son poids réel dans le pays et dans le parti » ajoute Gaétan Gorce

« Qu’est-ce qui ne peut plus durer au parti socialiste ? » s’interroge Ségolène Royal. « Les champs clos d’affrontements obscurs, des règlements de compte inutilement brutaux, une violence verbale incompatible avec l’idéal socialiste, parfois de la désinvolture alors que le vote des militants devrait être respecté par tous, des luttes de place et de courants qui étouffent le débat d’idées et qui assèchent les sections ».

François Hollande leur fait écho : « Je connais tous nos défauts : les divisions artificielles, les positionnements de circonstance, les compétitions d’orientations qui ne recouvrent que des allégeances personnelles, les indisciplines, le manque de rigueur. »



Un consensus semble se dégager sur une révision des statuts du PS :

« Le changement, c’est aussi celui de nos statuts et de nos règles de vote de nos instances. Des structures ont vieilli, des modes d’organisation et de débat. La vraie question, c’est comment conjuguer démocratie interne et efficacité, mais aussi le nombre d’adhérents et le militantisme, le rôle d’un parti et le lien avec la société.(…) Notre Parti doit être organisé à l’image des institutions que nous proposons pour le pays : un Exécutif solide et responsable (c’est la direction du PS), un Parlement doté de moyens de contrôle et représentatif de la société (c’est le Conseil national du PS), des citoyens actifs qui puissent participer à la décision et faire connaître leur voix (ce sont les militants du Parti socialiste). (François Hollande)

En ligne de mire, la logique des courants qui structure toute la vie du PS : de haut en bas, des congrès jusqu’à la désignation des candidats aux élections.

La tentation est forte de réduire la réforme du mode de fonctionnement du PS à la seule réforme de ses institutions, via une révision de sa Constitution interne (les statuts).

Cela me rappelle, soit dit en passant, la focalisation (fréquente, pas seulement chez les socialistes) de la réforme de l’Etat sur la révision de la Constitution.

Pourquoi un « audit du PS » ?

La rénovation du PS doit prendre tous les aspects du fonctionnement du PS : les règles et les procédures qui organisent la vie commune (désignation des dirigeants et des candidats, relation entre l’exécutif et le législatif du PS), bien sur, mais aussi le management : qui fait quoi ? qui est responsable de quoi ?

De quelles ressources (humaines, financières, techniques ….) le PS dispose t il ? Comment ces ressources sont-elles allouées ?

Engager un audit , c’est d’abord une exigence de méthode

La méthode, c’est peut-être ce qui manque le plus aujourd’hui à ceux qui souhaitent rénover.

Ou sont les problèmes, les nœuds, les blocages ? Par quoi commencer ? Les statuts ? L’organigramme de l’exécutif du PS ? Le système d’information ? Comment progresser ?

Un précédent : l’audit participatif des Verts

En 2001, les Verts se mirent d’accord pour confier à une équipe extérieure composée de trois universitaires la réalisation d’un audit participatif interne. Celui-ci fut réalisé début 2002 et ses conclusions rendues publiques au lendemain du 21 avril 2002.

Les Verts assignaient trois objectifs prioritaires à cet exercice assez inédit.

Objectif n°1 : amélioration du fonctionnement démocratique : faire en sorte que Les Verts redéfinissent des modalités concrètes de mise en oeuvre de leurs principes en matière de fonctionnement démocratique.

Objectif n°2 : amélioration de l’efficacité et de l’efficience : faire en sorte que Les Verts atteignent mieux les objectifs qu’ils définissent collectivement (c.-à-d. qu’ils atteignent un plus haut degré d’ “ efficacité ”, à la fois interne et externe), et en utilisant au mieux leurs ressources (efficience).

Objectif n°3 : amélioration de la « qualité de vie » au sein des Verts : améliorer la satisfaction, le degré d’ “ auto-réalisation ” et le sentiment d’appartenance des différentes personnes actives au sein des Verts (à quelque titre que ce soit : adhérents, militants, salariés, responsables aux différents échelons, élus, etc.), et donc améliorer la “ qualité de vie ” et la convivialité au sein des Verts.

L’audit débouchait sur une série de recommandations relatives à la démocratisation des instances mais aussi à l’amélioration du fonctionnement administratif. Par « fonctionnement administratif », le rapport d’audit visait : 1. le secrétariat national 2. la communication/information (externe et interne) 3. la gestion des réunions 4. les régions, départements et groupes locaux 5. l’accueil des adhérents 6. les fichiers 7. les cotisations 8. les finances

Le recours à des experts extérieurs, la démarche participative, l’implication d’une partie de l’appareil et des militants permirent de dégager un certain consensus sur le diagnostic comme sur la marche à suivre pour donner suite a l’audit : les Verts échouérent, par la suite, à à dégager un consensus pour mettre en œuvre les recommandations.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s