Archives mensuelles : avril 2003

Incorporer la protection de la vie privée dans les systèmes d’information, une alternative à la régulation par la loi ou par le marché

Scott McNeally, PDG de Sun, déclarait en janvier 1999 dans une apostrophe aux défenseurs de la protection des données personnelles : « This is the XXIst century. You have zero privacy anyway. Get over it ! »[1]. Si le cynisme de cette assertion n’a pas laissé indifférents ceux qu’elle visait, il reste à relever un paradoxe. L’un des principaux fournisseurs de technologies, de logiciels et de matériel proclame que l’informatique est par essence liberticide, alors qu’il sait, mieux que tout autre, qu’elle n’a pas de nature : elle est le domaine par excellence de la flexibilité. Après tout, plus on souhaitera protéger les données au sein des systèmes informatiques, plus les fournisseurs pourront vendre des systèmes complexes – et coûteux – assurant des fonctions avancées de protection.

Lire la suite